POUR VIVRE ICI

17 x 22,5 cm, 112 pages dont calques, 50 reproductions en couleur, relié plein papier sous jaquette.
Textes d'Héloïse Conesa et Sophie Zénon
Avec le soutien du Conseil régional Grand Est.

ISBN : 978-2-919507-85-6

Editions LOCO, avril 2019.

 

 

Sophie Zénon a développé une recherche autour du site du Hartmannswillerkopf (HWK), rebaptisé « Vieil Armand » après guerre, dans le massif des Vosges. Elle y questionne la notion de restitution de la mémoire d’un lieu de conflit de la première guerre mondiale. La spécificité de cet endroit est d’avoir été une ligne de front à la frontière entre la France et l’Allemagne.
Ce travail a été réalisé au cours d’une résidence de création à l’Abri Mémoire d’Uffoltz (Haut-Rhin). Il a reçu le soutien de la région Grand Est et a été labellisé par la mission du centenaire.

Pour vivre ici, titre emprunté à un poème de Paul Eluard, puise sa source dans une mémoire du conflit encore aujourd’hui très vive parmi la population. A mi-chemin entre recherches documentaires et esthétiques, ce livre propose une interprétation du lieu à partir de sa forêt (et notamment des arbres qui la constituent) et une approche du site par ceux qui le vivent, le côtoient, le pratiquent.

Paysages « vibrés », lumières éblouissantes, superpositions de documents d’archives et d’éléments naturels réalisées in situ constituent la trame d’une écriture photographique personnelle pour rendre compte tant de « l’esprit des lieux » que de la manière dont les hommes ont aujourd’hui appris à vivre avec cette forêt chargée d’Histoire.

Des textes issus d’entretiens avec Raoul Ermel, menuisier vivant sur la commune de Wattwiller et grand connaisseur du site, témoigne de manière sensible de sa relation à la forêt. Ses commentaires autour des photographies d’arbres, nous disent tout l’émerveillement, mais aussi les croyances populaires attachées au lieu. Cette voix singulière alterne dans le livre avec des extraits d’un journal de 1915 écrit par le soldat Henri Martin, publié en 1937 aux éditions Payot sous le titre Le Vieil Armand 1915 : il y évoque, lui aussi, mais en pleine guerre de tranchées, la même forêt.

Entretien avec Fabien Ribery sur son site L'intervalle:

L'esprit des lieux par Sophie Zénon, photographe

  © 2017 Sophie Zénon - All rights reserved