LA DANSE (IN CASE WE DIE), 2011

Installation composée de 12 photographies, 12 miroirs, cordes, peinture.

Ces photographies constituent le troisième volet d'un cycle dédié à la représentation du corps après la mort intitulé "In Case We Die"

 

Réalisés dans plusieurs funérariums, ces « derniers portraits » se rattachent à la pratique ancienne du portrait post-mortem : le portrait de défunt, sur son lit de mort ou dans sa bière.

Une série de jambes, allongées dans leur cercueil mais que parent encore maints accessoires vestimentaires, convoquent par leur ordonnancement, leur suggestion de mouvement et d’élévation, la chorégraphie de danses macabres.

Exposition :

      Fondation d'art contemporain Fernet-Branca, Saint-Louis, 2011

     

Edition :

       In Case We Die, éditions de Saint-Louis 2011