En parallèle à son travail de création "Frondaisons. la fabrique de l'image d'un maquis de l'Argoat", Sophie Zénon a mené avec des élèves d’une classe de première MELEC du Lycée Jules Verne de Guingamp un atelier pédagogique sur le thème de l’engagement. 

 

L’atelier est venu nourrir les objectifs d’ouverture à l’autre, d’acquisition de savoir-faire visés par le lycée, ainsi que ceux du musée sur la compréhension du mouvement de la Résistance. Il les a mené à penser l’avenir, à la lumière du passé, en laissant une place au rêve, à leur faire prendre conscience qu’ils sont porteurs de valeurs, qu’ils peuvent jouer un rôle dans l’histoire. 

 

Chaque élève a travaillé à partir de photogrammes issus des films Delattre (1944 et 1945) pour imaginer un texte sur la vie d’un maquisard. La forme était libre (lettre, poème, chanson, etc…). En contrepoint, ils ont produit des portraits et écrit un texte sur leurs rêves. Un livre d’artiste associant textes, portraits et photographies d’archives, laisse à chacun un espace d’expression sur la Résistance, sur les causes qu’il serait prêt à défendre aujourd’hui et sur la société dont il rêve pour demain.

DANS LES MAQUIS J'AI TROUVÉ PLUS QUE DES FRÈRES.
Avec le lycée professionnel Jules Verne de Guingamp
Septembre-décembre 2019

Porté par l’association Diaphane, l'atelier s'est s’adressé à des jeunes entre 16 et 18 ans accueillis en MECS Maison d’enfants à caractère social. Le projet artistique est venu nourrir les objectifs de développement de l’autonomie et d’insertion professionnelle visés par ces structures. 

Le thème envisagé a été celui des rêves des adolescents. Thème qui a permis à chaque participant volontaire de parler de soi, de son histoire, de se présenter. Ces jeunes viennent d’horizons géographiques diverses, leur récit de vie est pour certains déjà bien dense. Le projet  les a mener à valoriser leur histoire, à  penser l’avenir, en laissant une place au rêve.

Un atelier mené en collaboration avec l'écrivain Arno Bertina et la graphiste Elsa Abderahmi.

RÊVES D'ENFANCE, RÊVES D'EN FRANCE
Avec les Apprentis d'Auteuil
Février 2019

Invitée par le service d'éducation pédagogique de la BNF, Sophie Zénon a présenté selon son regard  l'exposition "Les Nadar, une légende photographique" (BNF, 16 oct. 2018 au 3 fév. 2019) à une classe d'étudiants en design graphique.

Elle a ensuite présenté son propre travail (photographies et vidéos) aux étudiants.

Les NADAR, une légende photographique
Visite commentée de l'exposition.
Novembre 2018

Les élèves ont été invités durant l’année à observer, à questionner, à s’approprier l’espace du Hartmannswilerkopf, site vosgien de la première guerre mondiale.

Après une préparation visuelle en classe, puis trois jours sur le terrain, ils ont produit et associé des photographies, des images d’archives et des mots dans ce lieu spécifique pour permettre à chacun de réfléchir à la notion de frontière et de faire le portrait de soi, des autres et d’un « nous ».

24 compositions au format panoramique ont été produites, présentées à l'Abri-mémoire puis lors de l'inauguration de l'Historial du HWK en novembre 2017, en présence des présidents français et allemand.

HWK. TERRITOIRE, FRONTIÈRE ET IDENTITÉ.
Avec le Lycée Zuercher de Wittelsheim
Mars-septembre 2017

Votre texte​​

  © 2017 Sophie Zénon - All rights reserved