1/9

MOMIES DE PALERME (IN CASE WE DIE), 2008

Photographies 

Ces photographies ont été réalisées dans le cadre d'une résidence, avec le soutien du Centre culturel français de Palerme.

Ces photographies constituent le premier volet d'un cycle dédié à la représentation du corps après la mort intitulé "In Case We Die". En Occident, dans un contexte de déni de la mort, comment figurer l’infigurable ? Et comment en aborder le thème par le medium photographique, « cette écriture du vacillement  » (Roland Barthes, "La Chambre Claire"), posant d’un même mouvement, l’absence et la présence passée d’un même objet, d’un même être ? C’est l’ontologie même de la photographie qui est questionnée.

À la fin XVIè siècle, les moines du couvent des Capucins de Palerme découvrent la faculté exceptionnelle de leur crypte à conserver les corps. Cette faculté s’explique par la sécheresse de sa roche calcaire et incite les moines à développer des techniques d’embaumement. En quatre siècles, plus de huit mille momies, parées de leurs plus beaux vêtements, seront exposées, accrochées aux murs ou déposées dans des cercueils (...)

1/1

  © 2017 Sophie Zénon - All rights reserved